La qualité et la gestion des risques

null

La Direction de l’établissement a développé depuis l’origine une démarche qualité avec pour critère de base fondamental la cohésion et la continuité des soins.
Cette démarche est structurée, avec notamment une cellule Qualité Risques référente.
Sous l’influence des interactions avec la Haute Autorité de Santé (HAS) et l’Agence Régionale de la Santé (ARS), La Maison a, depuis plusieurs années, formalisé une politique qualité de l’établissement.
La cellule qualité assure maintenant une coordination de ce travail transversal avec les différentes instances de l’établissement, est référente de la gestion documentaire, du suivi qualité (groupes de travail / Evaluations des Pratiques Professionnelles, certains indicateurs).
Elle assure les liens avec l’HAS pour le suivi des démarches de certification et du compte qualité ainsi qu’avec l’ARS, notamment pour le Contrat de Bon Usage du Médicament.

La Maison et la Villa Izoï, se consacrant aux soins palliatifs, ont fondé leur démarche sur une culture de prise en charge globale favorisée par l’engagement actif de la direction, l’architecture des locaux et des choix cohérents, bien qu’atypiques.

Cette politique s’appuie sur un programme d’amélioration de la qualité et de gestion des risques, revue annuellement, pour aider la dynamique de La Maison.

L’implication de l’ensemble de l’équipe reste le moteur de cette politique.

La politique qualité intègre :

L’organisation 

  • Suivre les évaluations des pratiques et indicateurs
  • Elaborer la méthode pour la certification
  • Apporter un soutien méthodologique à l’équipe
  • Recenser les besoins en formations en matière de qualité et de gestion des risques

 

La gestion des risques 

  • Coordonner et maintenir le lien entre les instances : CLIN (Comité de lutte contre les infections nosocomiales), CRUQ (Commission de relation avec les usagers et qualité de la prise en charge), Revue de Direction, COMEDIM (Comité du Médicament et des Dispositifs Médicaux Stériles), CHSCT (Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail)
  • Centraliser l’ensemble des données liées à la gestion des risques (dont analyse des évènements indésirables, plaintes et réclamations), contribuer à leur communication et à leur évaluation

 

Les évaluations 

  • Favoriser la pratique des Evaluations des Pratiques Professionnelles sur les sujets prioritaires
  • Permettre des réflexions autours des sujets les plus porteurs
  • Assurer la diffusion des résultats des évaluations et indicateurs aux instances et à l’équipe

 

Le système d’information et gestion documentaire 

  • Alimenter et assurer le bon fonctionnement de la gestion documentaire
  • Contribuer à la sécurité du système d’information

Les différentes instances de La Maison et La Villa Izoï :

Le CLIN est une instance pluridisciplinaire qui a pour mission :

  • la prévention des infections nosocomiales et du risque infectieux lié aux soins, notamment par l’élaboration et la mise en œuvre des recommandations de bonnes pratiques d’hygiène
  • la surveillance et le signalement des infections nosocomiales
  • les actions d’informations et de formation sur l’hygiène et la lutte contre les infections nosocomiales de tout le personnel de l’établissement.
  • l’évaluation périodique des actions de lutte contre les infections nosocomiales: les résultats servent à l’élaboration du nouveau programme d’actions.
  • le bon usage des antibiotiques et prévention contre les bactéries multi-résistantes (BMR) en lien avec le COMEDIMS
  • de définir les modalités de signalement des infections nosocomiales

 

La CRUQ a pour rôle de :

  • veiller aux respects des droits des usagers et faciliter leurs démarches
  • contribuer à l’amélioration de la politique d’accueil et de prise en charge des usagers et de leurs proches. La commission peut rencontrer les usagers ayant formulé une plainte ou une réclamation s’ils le souhaitent.

 

Le COMEDIM a pour mission :

  • l’organisation et l’harmonisation des différentes tâches des médecins et du pharmacien
  • d’élaborer un programme d’actions annuel en matière de bon usage des médicaments et des dispositifs médicaux, d’établir la liste des médicaments (livret thérapeutique) et dispositifs médicaux stériles pour l’établissement.
  • d’évaluer et d’organiser la prise en charge de la douleur (faisant office de comité douleur)
  • de relayer les actions de pharmaco et matériovigilances
  • d’avoir une réflexion sur les situations
  • d’informer et de former le reste de l’équipe soignante et bénévole sur les domaines qui les concernent.

 

La REVUE de DIRECTION englobe les fonctions de la Conférence Médicale d’Etablissement (CME) et a pour mission :

  • une réflexion sur la politique, l’activité générale et les orientations et décisions de l’établissement dans tous les domaines
  • de contribuer et de valider les travaux, avis et décisions des autres instances et à la réalisation du bilan d’activité annuel de l’établissement.

 

Le CHSCT a pour mission générale de contribuer à la protection de la santé et de la sécurité des salariés de l’établissement et de ceux mis à la disposition de celui-ci par une entreprise extérieure, y compris les travailleurs temporaires, ainsi qu’à l’amélioration des conditions de travail.

Le CHSCT analyse les conditions de travail  et les risques professionnels exposant les salariés de l’établissement.

 

La Cellule Qualité dont les missions, ont été vues en amont, sont :

  • Stratégiques
  • Organisationnelles
  • Gestion des risques
  • Evaluations
  • Système d’information et gestion documentaire